Saut Hermès, chic hippique au Grand Palais.

Saut Hermès, chic hippique au Grand Palais


Le Saut Hermès s’est déroulé le week-end dernier, du 17 au 19 mars. Il s’agissait de la huitième édition du Saut Hermès, un concours de saut d’obstacles pas comme les autres. Depuis ses débuts en 2010, il accueille les plus grands cavaliers mondiaux. A première vue, la magie du lieu fait toujours le même effet avec ses grandes lumières en forme de boules blanches suspendues sous les verrières. Cependant, la grande nouveauté de la saison est la mise en place d’une nocturne.

En effet, pour cette toute première édition, le Grand Palais à ouvert ses portes pour une épreuve nocturne. Il s’agit du  » Prix du 24 Faubourg « .

Grande première, une nocturne au Saut Hermès

Pour cette occasion, la grande verrière était baigné par une atmosphère typique à la vie nocturne. Ce frisson d’excitation si particulier symptomatique de ce moment de la journée, les invités ont ainsi pu assister et vibrer à une épreuve de vitesse.

En dernier lieu pour le final, 34 couples issus de 13 nations se sont élancés sur un parcours de vitesse à difficulté progressive. Ce parcours est composé de 10 obstacles. Ultime effort, un joker étroit à 1m60 qui pouvait rapporter ou enlever 20 points en cas de faute !

En selle, sur Quatrin de La Roque LM, le Français Julien Epaillard a franchit les 10 obstacles sans pénalité et emporte le maximum de 65 points, pour un parcours réalisé en 42’’82. Il devance de quelques dixièmes son compatriote le champion olympique Kevin Staut sur Elky van het Indihof HDC (43’’28) qui termine deuxième.

Le Saut Hermès à accueilli 16.000 visiteurs en trois jours.

Autant d’occasion pour moi de retranscrire ici en images les émotions, l’ambiance. Un lieu entre mélange de lumières naturelles et artificielles. La partie nocturne offre une richesse d’images différentes de la journée.

En savoir plus sur le Saut Hermès : http://www.sauthermes.com/fr/

HermesGrand PalaisHermes

Donnez votre avis